La Taverne de Nantys Cairn Index du Forum La Taverne de Nantys Cairn
Le forum des Terres de Saïhan !
 FAQFAQ    RechercherRechercher    Liste des MembresListe des Membres    Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs  Terres de SaïhanTerres de Saïhan
 S'enregistrerS'enregistrer     ConnexionConnexion 

[Gobelyn] Les Yörelth (préqualifié)

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Taverne de Nantys Cairn Index du Forum -> Concours d'unités

Auteur Message
Kalendeer
Conquérant


Inscrit le: 25 Oct 2006
Messages: 546

MessagePosté le : Sam Déc 16, 2006 9:49 pm    Sujet du message : [Gobelyn] Les Yörelth (préqualifié) Répondre en citant

Nom : Yörelth (singulier Yorelt)
Taille : 2m10 à 2m60
Type : Tireurs
Terrain : Montagne
Frequence : Courants dans leur habitat, mais plutôt timides !
Intelligence : Normale

Description Générale : Les Yörelth sont des humanoïdes.

Il y a des milliers d’années de cela, un peuple tenta de s’installer sur les terres Daroannes. Leur propre terre était depuis de longues années devenue infertile, fief des dragons qui dévoraient le bétail. En quête de vivres et de temps plus propices, ils vinrent dans les grandes praires des baronnies, d’où ils furent violement chassés.

Désespérés, affamés, ce peuple vaincu se dirigea vers les Passes de Saïhan. Poussé par la faim, le désespoir, ils n’étaient plus que des loques mais, enfin, leurs pas les menèrent vers des terres plus vertes.
Ils furent alors accueillis par les Gobelyns et les Sharras, à qui ils jurèrent allégeance en échange de l’espoir d’une survie future.

Depuis ces temps, les Yörelth se sont multipliés et ont quelque peu débordés des villages qui leur furent accordés par les Sharras, qui sont depuis devenu des lieux de culte. Ils se souviennent des Daronoans comme ceux qui les ont condamnés à la mort, et leurs Seigneurs Dragons, comme ceux qui détruisirent leur patrie. A ces deux peuples, ils vouent une haine sa pareil, ravivée par la mort de leur Reine Sharra bien aimée.

Physiologie :
Les Yörelth sont grands, voir même très grands, qu’ils soient hommes ou femmes. Larges d’épaules et fortement musculeux, ils présentent avec l’âge une certaine tendance à l’embonpoint. Les femmes ont des hanches rondes et des poitrines généreuses, les hommes des bras d’acier épais comme des troncs. Glabres pour la majeure partie du corps, ils ont le visage tanné, fortement bronzé, aux sourcils fins et aux cheveux longs et soyeux. Contraste fort étonnant et bien loin de tribus barbares qu’on imagine poilues comme des ours : en effet, les Yörelth ont une certaine noblesse dans la forme du visage. Imposants mais pas barbares, c’est ce qu’on peut dire.
Leurs cheveux sont roux, bruns, blonds ou noirs. Les yeux bleus, verts, bruns ou noirs, mais rarement de couleur claire.

Psychologie :
Timides, c’est le mot ! Les Yörelth parlent peu et se vantent encore moins !

Ces grands hommes sont magnifiquement calmes. Ils gardent la tête froide en toutes conséquences, et leurs voix, quand elles s’expriment, sont douces et mesurées. De pareils géants n’iraient jamais à la guerre si les Sharras n’étaient pas en cause.

Généreux de nature, ils forment des communautés petites mais très soudées, fondées sur les liens familiaux et le commerce. Ils sont plutôt bavards entre eux, bons vivants mais ne consommant que peu d’alcools. Au contraire, ils sont d’une méfiance curieuse envers les étrangers, mais sans agressivité.

Humbles, les Yörelth ne sont pas de grands stratèges. Ils n’aiment pas la guerre et, lorsqu’ils la font, ils préfèrent se mettre sous les autres des Gobelyns, qu’ils admirent et vénèrent presque autant que les Sharras.


Société :

Les Yörelth vivent dans des villages allant d’une vingtaine à deux centaines d’habitant. Ces communautés sont principalement agraires, proches les unes des autres et n’ayant que quelques artisanats rudimentaires : potier, forgerons, charpentiers…

Une communauté est fondée sur les liens familiaux. On compte en général, dans un même groupe, le Père de Famille, les aïeuls de celui-ci, ses frères cadets, ses fils et neveux et les nièces et filles non mariées. La gérance du village repose sur les épaules du fils aîné du Chef précédent, dès que ce fils atteint son trentième anniversaire. Les Anciens, respectés et protégés, sont les garants du savoir et ont le devoir de le véhiculer aux plus jeunes.
La place de la femme est peu enviable : elle passe sa vie sous tutelle. Elle nait sous celle de son père, puis est mariée (elle rejoint alors le village de son époux), et enfin, elle finit sous celle de son fils ou d’un de ses neveux. Chez les Yörelth, il est purement et simplement impossible qu’une femme soit « libre » : on trouve toujours quelqu’un pour lui donner des ordres. Le rôle d’une femme est d’enfanter, de s’occuper des enfants en dessous de sept ans et de nourrir le village. Elle s’occupe de toutes les tâches domestiques et il n’est pas rare qu’elle travaille également aux champs ou au gardiennage des bêtes.

La société Yörelth est fondée sur le travail et le commerce. Le troc est très courant entre les communautés qui forment un tissu dense. Un autre point essentiel est la religion, basée sur le Culte des Sharras.


Religion :
Bien que les Yörelth aient peu de contacts avec les Sharras, celles-ci font figures de presque déesses à leurs yeux.

Pour les Yörelth, le monde a deux niveaux : le niveau des hommes, la terre basse sur laquelle on mange, on boit et on procrée, et le niveau des esprits, la terre parfaite où tout n’est que joies spirituelles. Les Sharras, d’après eux, seraient le pont entre ces deux niveaux, leur permettant de rester liés, et qu’une destruction de ce lien entraînerait la Fin de Tous les Mondes.

Et les Yörelth sont très pieux. Les premières terres offertes par les Sharras sont aujourd’hui inhabitées car sacrées, et il est d’usage d’y emmener les jeunes garçons pour en faire des hommes. Ces terres de culte sont lieux de méditation, et de nombreuses légendes courent sur ces monts : certaines fleures rendraient fertiles les femmes stériles, l’eau de certain ruisseaux rendrait le fer indestructible. Enfin, planter une branche morte d’Arbre Blanc dans le coin nord de son champ protègerait contre la vermine.

Guerre :
En cas de guerre, les divers villages choisissent les soldats qu’ils enverront aux Monts des Sharras pour constituer leur armée. Ces soldats sont souvent les frères cadets du Chef du Village, ou ses fils et neveux les plus âgés.

Les hommes se retrouvent alors au centre des Terres Sacrées, un lieu nommé Monts des Sharras, où ils élisent leur capitaine. Ils rejoignent ensuite les forces Gobelyns les plus proches.

Du fait de leur statut de fermiers et de chasseurs de gibiers, les Yörelth utilisent surtout des arcs, parfois des haches au corps à corps. Leur haute taille et leurs bras puissants, ainsi que leur œil aiguisé, en font en effet de très bons archers qui peuvent percer les soldats ennemis à de nombreux pieds. Une légende dirait même qu’un Yörelth aurait possédé un tir assez puissant pour que sa flèche transperce le cœur même d’un Seigneur Dragon en plein vol.

Combat :
Les Yörelth sont des hommes d’une grande force, mais de peu d’expérience du corps à corps sanglant. Ils préfèrent les arcs, qu’ils utilisent longs, très longs, et étrangement courbés. Ils ont acquis au cours des siècles une grande maîtrise en matière de tir à l’arc (leur « sport national »), leur donnant une certaine dextérité avec ces armes. Ils portent des armures de mailles ou de cuir épais, mais jamais de plaques, car elles seraient trop difficiles à produire pour eux et les gêneraient durant les batailles.
Ils possèdent un tir puissant et, du fait de leur haine pour les Seigneurs Dragons, ne se lassent jamais de décocher leurs longues flèches dans les yeux de leurs ennemis de toujours.

Habitat :
En montagne, surtout sur des plateaux ou les collines les plus proches des versants. Les bergers, en particulier, sont d’excellents pisteurs.
_________________
"Pour sauver le monde, faut parfois savoir pousser mémé dans l'escalier."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marius le Gardien
Lord


Inscrit le: 08 Nov 2006
Messages: 378

MessagePosté le : Lun Déc 18, 2006 6:34 pm    Sujet du message : ... Répondre en citant

PRERETENU

PS : ca signifie pas qu'elle sera prise non plus, mais qu'elle passe le premier vérrou.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   

Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    La Taverne de Nantys Cairn Index du Forum -> Concours d'unités Voir le sujet précédent .::. Voir le sujet suivant
Toutes les heures sont au format GMT

Page 1 sur 1

 
Sauter vers :  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by ..:: SGo ::..