LaMaison

AccueiL :: ChronologiE :: SeRies :: GenRe :: AuteurS :: ExoDragon :: ConTact :: Vous êtes 3.214.184.124
<< OdisseY Numero5 RubriquesN5 >>
  SeRies HmOne >>
<< OdisseY ChronologiE SommaireN5 >>
<< NathanieL GenRe CommandO >>



La maison



Devant moi, une porte. Marron. Le genre de porte qui pourrait jouer sans problème le rôle d'une porte dans un film américain. A droite, à gauche, derrière, encore des portes. Les mêmes. Façon de parler bien entendu. Comment suis-je arrivé là ? Mystère. Peu importe cependant, une porte, c'est fait pour être ouverte. Je m'approche donc de la porte en face de moi, tourne la poignée, et me retrouve au milieu d'une pièce. Identique à la précédente. Comment suis-je arrivé là ? Mystère. Peu importe cependant, tant qu'il y aura des portes à ouvrir. J'essaie celle de droite cette fois. Même résultat. Droite, gauche, arrière, droite, droite, arrière. Peu importe la porte, je me retrouve inexorablement au milieu d'une pièce identique à la première. Noir complet. J'arrive devant un escalier. En bois. Malgré l'apparence délabré de l'escalier, aucun craquement ne se fait entendre quand je pose le pied dessus. J'aurais juré avoir vu le même escalier dans un vieux film d'horreur. Je commence à monter. Il n'y a pas d'étages, pas de paliers, rien qu'un escalier qui monte, qui monte, qui monte. Au bout de plusieurs minutes d'ascension continue, des corps organiques dignes des meilleurs films de science-fiction commence à envahir l'escalier. Je continue de monter. De toute façon, le rez-de-chaussée monte en même temps que moi. Le plus bizarre, c'est que je ne me demande même plus ce que je fous là. J'ai un peu les boules. Mais je continue de monter, poussé par une force invisible. Le fatum, comme dirait mon ancien professeur d'histoire. Bon, là ça devient franchement hardcore: des espèces de cocons organiques, qui contiennent des bestioles en gestation. Je continue de monter. JE m'arrête au moment où j'entends le bruit visqueux d'un cocon qui s'ouvre. Je me retourne, une bête ressemblant étrangement à un alien, un vrai de vrai, me regarde bizarrement. Ni une ni deux, je retourne à mon ascension. Je cours maintenant dans l'escalier, pendant que des dizaines de cocons s'ouvrent, libérant chacun leur créature tout droit sortie d'Alien. Le réveil sonne. Une nouvelle journée de cours s'annonce.


Auteur : Odeen.



<< OdisseY Numero5 RubriquesN5 >>
  SeRies HmOne >>
<< OdisseY ChronologiE SommaireN5 >>
<< NathanieL GenRe CommandO >>

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]