HmOne

AccueiL :: ChronologiE :: SeRies :: GenRe :: AuteurS :: ExoDragon :: ConTact :: Vous êtes 34.225.194.144
<< HmPrologue Numero2  
<< HmPrologue SeRies HmThree >>
<< FurioTwo ChronologiE HmPrologue >>
<< HmPrologue GenRe HmThree >>



Hamsters & Moutons


[Episode 1 : la Wonder potion]



Le jour se levait sur la fac de Marne la Vallée , et les élèves commençaient à affluer dans les bâtiments , mais d'autres étaient déjà au travail depuis quelques heures : la guerre ne connaît aucun répit ! Le général Billedefoudre quitta son bureau à huit heures zéro zéro , venait trouver sopn second pour le rapport du matin .
La nuit avait été calme , et des renforts avaient été prévu pour dans deux jours , dont plusieurs gradés de l'Armée Régulière des Hamsters de France (arhf !) ainsi que des commandos spécialisés dans ce genre de lutte ( selon les dires du haut commandement ) .
- Bien bien , tout cela est bien , mais qu'en est-il de nos ennemis ? A-t-on trouvé une arme efficace ?
- Je ne saurais vous dire général , il faudrait voir avec le H.A.M.S.T.E.R ( Headquarter of Advanced Mastering Sheep , Tactical and Electronic Research , NdlR?...) . Il se peut qu'ils aient quelque chose dans leurs bajoues ...
- Il se peut ? Demanda le général d'un air sévère .
Le commis se terra sur lui même , mais il faut dire pour sa défense que le général avait fier allure , même s'il n'était qu'à poils ...
Il n'y avait pas de réponse à la question du général , et celui ci le savait . Il congédia le commis d'un geste , celui-ci s'effaçant après avoir salué dignement , puis se mit en route vers les locaux du HAMSTER .

Il faut préciser à ce point du récit que la guerre rongeurs contre ovins n'en était alors qu'à ses balbutiements , et que malgré quelques points marqués par chacun des deux camps , le statut de général de Billedefoudre ne lui donnait pas encore le droit d'avoir ses propres coursiers . D'autant plus que les armées en place n'étaient que de petits contingents , et que le général aurait vite fait d'arriver au labo de recherche . Mais Billedefoudre avait bon espoir que la situation changerait , et que la supériorité numérique ( et intellectuelle , bien sur ! ) des hamsters s'étendrait à leur occupation de la carte de l'université . Bientôt , si tout se déroulait comme prévu et que la chance servait quelque peu les rongeurs , le camp anti-ovins devrait pouvoir bouter les moutons hors de l'université !

Alors que Billedefoudre traversait le couloir , derrière les positions rongeurs , quelques étudiants passèrent juste au dessus de lui , l'enjambant sans y faire attention , ce qui énerva passablement monsieur Perlemasque . " Ca ne devrait pas être autorisé de nous enjamber ! D'être plus grand que nous , d'accord , mais au moins qu'ils doivent nous contourner , que diable ! " se dit il d'un air emprunté . Arrivé au labo , le général dut vite faire face au hamster savant fou du secteur : professeur Clatus Mangefeuille . Un curieux individu ayant une paire de lunettes démesurées sur le museau , une coupe hirsute et une blouse blanche sur mesure . Le tout donnant une impression contrastée à ses interlocuteurs , mi-ridicule , mi-respect . Il était réputé pour avoir consommé ( et pour consommer encore ) la plus grande quantité "d'herbe qui fait rire" . Cela lui avait donné un paquet de neurones et de cellules grises , mais ne l'avait laissé pas tout à fait indemne : il prétend , officieusement bien sur , préférer les labos à la lutte en première ligne contre les moutons , vous vous rendez compte ? Le simple fait de penser que Clatus n'était peut-être pas un fanatique anti-moutons faisait frissonner le général , mais celui-ci se rattrapait largement en fournissant toutes les armes homologuées "supprime-moutons" certifiées ! Des inventions que les humains qualifieraient sûrement de déjantées , mais terriblement efficace ! Bien que ... Le prototype de Hamstank avait fait plus de mort dans les rangs hamsters que moutons , " mais l'idée est bonne " avait dit Mangefeuille , " nous l'améliorerons ! "
Bref , la pile faiseuse d'armes avait deux dents contre le visage de Billedefoudre , qui lui demanda de garder , si cela était possible , son calme :
- Vai trouvé ! Vai trouvé ! Criai le professeur ( et oui , il vovotte ! ) .
- Trouvé quoi ?
- La wonder potion !
- Mais encore ?
- La wonder potion ! Ah voui , c'est vrai que vous savez pas ve que c'est ! C'est une potion véniale qui changera la vace de la guerre contre les moutons !
- Quels sont ses effets secondaires ?
- Ses evvets principals vous voulez dire ?
- Non , ça je sais que vous allez rapidement me les vovotter à la figure , mais j'aimerais que vous me disiez tout de suite ce que nos pauvres hamsters risquent de se prendre sur le coin de la bajoue .
- Primo , ils ne se prendront rien parce que la potion , ce sont eux qui la boiront . ( Billedefoudre réprima un "squee" apeuré devant une telle nouvelle et laissa Clatus continuer ) Deuxio , ils n'y vaura pas d'evvets secondaires désappointants , je suis positivement positiv .
- Cessez vos allusions débiles , et qui plus est alarmantes , je veux une garantie !
- Tenez .
- Merci .
Clatus remit au général sa cacahuète préférée ( cherchez pas , ça n'a aucun sens NdA? ) .
- Mais ....
- Mais quoi ?
- Bah , la wonder potion est basée sur une grande dose "d'herbe qui fait rire" , et nos cultures seraient probablement trop longues à nous la fournir pour nos propres troupes , alors imaginez pour les renforts attendus !
- Oh ( c'était une onomatopée périlleuse à formuler pour un hamster ) . Sans compter qu'au compte goutte , l'effet de surprise sera sûrement perdu ?
- Je vous le fait pas dire .
- Quels sont les effets de la potion , exactement ?
- Secret professionnel , mais je suis sûr que ça va vous plaire !
- Bien , vous aurez vos doses , professeur , je met mes meilleurs hommes sur le coup !
- Merci , général !
Le général salua le professeur et sortit en trombe , retraversant les couloirs de Copernick ventre à terre .

Pénétrant en trombe dans les baraquements de la mangeoire numéro 5 , le général surprit quasiment tous les soldats présents : ceux qui faisaient un somme comme ceux qui se déshabillaient ou se rhabillaient . Les hamsters courant dans les roues délestèrent celles ci à contre coeur pour venir saluer leur commandeur . Mais le général n'avait que faire de ces palabres et se dirigea d'un air déterminé dans l'alcôve du fond . Il y trouva un hamster en train de faire des tractions sur une vis trente centimètres , les poils en sueur et un bandeau rouge autour du front .
- J'ai besoin de vous , Copain ...
L'interpellé se laissa tomber , les muscles saillants et le regard froid comme l'acier .
- Je suis votre hamster , général , dites moi ce qui se passe ...
- J'ai une mission pour vous , de la plus haute importance : capturer et ramener une cargaison "d'herbe qui fait rire" en plein territoire ennemi .
- Je vais réunir mes hamsters ...
Le sort en était jeté .

La mission était lancée , les commandos de Copain étaient des hamsters très qualifiés , et ils partirent en pleine nuit affronter les sentinelles et les postes de garde du bâtiment Clément Ader , rampant sous la lune dans un terrain boueux , des peinture de camouflage badigeonnant leurs bajoues remplies de chargeurs .

L'attente fut longue , les seuls hamsters au courant du projet tentant d'imaginer les commandos dans les circuits d'aération . On se mit vite à imaginer des scénario catastrophe , comme la fois ou tout une escouade de commandos hamsters fut détectée parce que leur chef avait oublié d'éteindre son cigare . Ce fut en fait l'odeur du tabac qui mit les moutons en alerte , et aujourd'hui encore on peut sentir ce tabac froid quand les grilles de ventilation se mettent en marche ... Oui , ce sort était peu enviable , et chacun croisait les doigts en espérant la réussite de l'opération Wonder Woman , car le contraire serait inacceptable et probablement catastrophique ...

Ils revinrent près de deux jours plus tard , les caisses sur le dos , sous un déluge de tir adverse . Billedefoudre et deux contingents complets de hamsters s'étaient mis en poste pour les attendre , et un tir de couverture sévèrement nourri accueillit les moutons voulant prendre en chasse les Copain's Death Angels . Billedefoudre pu apercevoir une forme dorée sur les fortifications des lignes adverses , et emprunta des jumelles pour tenter de voir ce que c'était tandis que Copain atteignait les remparts rongeurs . Par les deux lorgnettes , le général pu voir Toison d'or éructant une pléthores d'insultes aux hamsters-d'en-face : les commandos de Copains l'avaient badigeonné à la bombe de peinture , lui faisant dorénavant mériter son surnom !!!
Copain arriva sur les créneaux , le souffle court :
- Mission accompli , général , vos caisses sont là ! Nous avons perdu des hamsters dans la bataille, des combattants fiers et droits , de vrais patriotes , mais nous avons fait un crochet par le QG de Toison d'or après avoir déniché de la peinture radioactive . Je veux bien être pendu s'il arrive à trouver un détachant assez puissant pour lui retirer ça !
- Un point pour nous , Copain , vous venez peut être de faire basculer la guerre en notre faveur !
- A vos ordres ! Je vous laisse , je dois aller en salle de debriefing . Et mes hommes ont bien gagné le droit de squatter quelques roues de hamsters !
- Au plaisir , Copain .
- Au revoir , général .
Copain salua et partit en trombe . Le général regarda les lignes moutons qui , sans désengager le combat , ne cherchaient plus à progresser au vue de la résistance hamster . Il partit d'un rire franc en revoyant Toison d'or brandissant furieusement son poing vers les rongeurs .
- Un point pour nous ....

Le professeur Caltus mit fiévreusement le dernier coup de patte à son oeuvre : la wonder potion ! Tout le QG hamster de Champ sur Marne attendait de voir ses résultats . Le cobaye (!!) volontaire prit la potion et la but d'un trait . D'abord il ne se passa rien . Puis il fut prit de tremblements , tomba au sol , avant de se mettre à changer de couleur : rouge , bleu , blanc à pois verts , rayures jaunes et pattes violettes . Il reprit sa couleur initiale au bout d'un temps , mais commença immédiatement à gonfler , enfler , et gonfler encore et toujours plus ! Les locaux du HAMSTER étaient heureusement grand , " en prévision de ceci " , se dit Clatus Mangefeuille . Lorsque le volontaire cessa d'enfler , au bout d'un moment qui semblait être une éternité , il faisait au moins 1/5 de la taille d'un mouton adulte ! Le cobaye tourna son regard vers l'assistance ébahit , sauf le professeur qui s'essuyait une larme au coin du museau . Le professeur éprouvait une fierté et une joie formidable à la vue de son oeuvre...
- Je vais bien , dit le volontaire comme pour rassurer le haut commandement . Je me sens moi même , sans aucun changement autre que ma ... ma taille .
Le général Billedefoudre et son état major restait toujours la gueule ouverte et pendante , quand l'un d'entre eux se mit à taper dans ses pattes . Lentement d'abord , puis plus vite , puis d'autres se joignirent à lui , et bientôt se fut un tonnerre d'applaudissement dans le labo . Tout le monde se félicita , va savoir pourquoi vu que tout le succès en revenait à Clatus , mais c'était un grand moment et cela seul importait aux hamsters . Le général vint féliciter le professeur personnellement : oui , décidément , la wonder potion était une réussite !
Les massacres allaient changer de camp ! Les moutons ne pourraient plus les écraser sous leurs sabots vengeurs !
Les hamsters se mettraient en file devant le labo du HAMSTER , ressortant gigantesque ! Tout le monde aurait le droit à sa wonder potion !
Fini l'oppression , à nous la vengeance !



<< HmPrologue Numero2  
<< HmPrologue SeRies HmThree >>
<< FurioTwo ChronologiE HmPrologue >>
<< HmPrologue GenRe HmThree >>

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]