TraQue

AccueiL :: ChronologiE :: SeRies :: GenRe :: AuteurS :: ExoDragon :: ConTact :: Vous êtes 3.233.239.20
<< TerresDeSef Numero3 RubriquesN3 >>
  SeRies HmOne >>
<< TerresDeSef ChronologiE SommaireN3 >>
<< TerresDeSef GenRe SukianTale >>



La traque



Cela faisait plus de deux heures maintenant qu'il les observait .
Ils étaient arrivés par la piste Nord, celle de la ville maudite. Un groupe de quatre d'abord puis une demi-heure plus tard, un second groupe de quatre encore .

La technique d'approche des Tasmugs, classique et efficace . Le premier groupe ouvre la voie et si les choses tournent mal, se replie sur le second et ainsi de suite .

Trois groupes d'éclaireurs étaient fréquents quelquefois quatre , rarement plus , sauf si le convoi est important ...
Un frisson parcouru l'échine du «Bâtard » comme l'appelait les Tasmugs , un cinquième groupe venait d'arriver , il ne pouvait s'agir que d'un déplacement de Slons , le roi Tasmug , le roi de «Toutes les terres » comme il se proclamait .

Ainsi le piège se refermait , ce moment tant attendu arrivait , des années de patience mais que sont quelques malheureuses années face au destin , le bâtard avait deviner l'endroit idéal du campement , prédiction facile car ce chaos rocheux , situé sur cette butte offrant la meilleure protection à des kilomètres à la ronde .

Toute sa volonté tendait vers ce rendez-vous , un flot de pensée l'envahit , il se souvint des reproches du cercle des anciens :
« Si tu fais cela, plus jamais nous ne connaîtrons la paix »

Il avait voulu leur dire :
« Mais si nous ne réagissons pas , d'autres s'éteindront ! Nous ne pouvons accepter cela »

« Quand tu dis nous , tu ne penses qu'à toi !»
« Laisse le temps s'écouler , c'est la solution la plus sage »
« Ouvre ton esprit , soit en communion»

Il avait provoqué le schisme , la fracture au sein de ses pères , pour le bien de tous , pensait-il . Seul, il se retrouvait face à son destin et quelquefois il doutait .
NON !
Chasser ces pensées !
Fermer son esprit , cette façon de pensée le mettait en danger !
Les Gurus-psy des Tasmugs étaient puissants , parfaitement capables de déceler de telles émotions et ils ne devaient plus être très loin maintenant .

Lentement le Bâtard replia son esprit , méthodiquement, comme ces ancêtres lui avaient appris . Il désenchevêtra les fils de ses pensées pour les «aligner» comme ils disaient , afin qu'elles disparaissent de la perception des Gurus . Offrir la moindre prise possible , l'état de stase qui l'envahit le rassura , il avait atteint la «CAGE MENTALE » .
Celle que nul ne peut percer , pas même les puissants Gurus .

Le crépuscule tombait , le gros de la troupe allait arriver , combien de Tasmugs , trente , cinquante, plus ?
Peu importe , il fallait être très prudent , c'était l'heure des familiers , souvent rampants , quelquefois volants , une armada de mouchard en puissance , autant d'espions , autant d'ennemis !

Sous cette forme , il ne pouvait pas les voir aussi il ne devait commettre aucune erreur , dans cet état , il était vulnérable , même ces idiots de gardes pouvant le terrasser .

Il allait réveiller la guerre , il en avait conscience mais cette terre n'était pas pour ces bêtes . Il y a longtemps des êtres magnifiques la peuplaient . Les anciens ont dit qu'il n'y avait plus de place pour eux .
Peut-être, peut-être pas ...
Lui ne se résignera pas , il avait la certitude que son combat était juste , nul peuple n'a le droit d'en décimer un autre .
Les Tasmugs allaient le comprendre , tuer leur chef , leur pantin de roi , décapiter ces êtres indignes était la solution enfin il l'espérait ...
Il attaquerait cette nuit , frapperai vite , pas de souffrance inutile , la mort brutale était sa seule clémence .

Slons
arriva enfin , entouré de sa cohorte de magiciens , mercenaires et guerriers . Si puissants et si dérisoires , ils ne pouvaient deviner l'inéluctable . Imbu de sa puissance , le roi maudit s'installa dans son sommeil , délaissant sa sécurité à ses sbires , que pouvait-il craindre ? Cela faisait de nombreuses années que plus personne ne s'opposait à lui .

Lentement la nuit referma son manteau de silence , le feu devint braise , la braise devint cendre , c'est alors que le bâtard s'éveilla .
Lentement la métamorphose s'effectua , comme le torrent que l'on libère enfin , il sentit affluer en lui l'énergie .
Un par un les familiers s'allumèrent comme des étoiles dans le ciel de sa conscience .
Son esprit sondait les environs , il les «voyait » tous maintenant , faibles bougies prêtes à être soufflées .
C'était elles qu'il fallait frapper en premier , les éteindre c'était tuer les Gurus .

Il était au milieu du camp , ils n'avaient vu qu'un rocher , les yeux des gardes s'écarquillèrent de stupeur , ils suivaient sa transformation , sans réagir . Maintenant il dominait le camp , les gardes dans leur surprise n'avaient même pas donner l'alarme .
Les chevaux eux avaient compris , même perception du monde que lui , ils s'enfuirent en hennissant de frayeur , emportant avec eux les caravanes dans un chaos total .

Sous cette forme le temps coulait lentement , éteindre les bougies , une par une , il frappa , il écrasa le pseudo-chat , griffa le pseudo-rat , broya le pseudo-faucon .
Quelque part au fond de sa conscience il sentit les Gurus encaisser la douleur puis se vider inexorablement de leur essence .
Mort, mort...

Sa perception était pleine maintenant , chaque vie qui disparaissait lui renvoyait l'écho de son essence .
Il broya le corps si fragile d'un garde d'un coup de gueule et sentit son lien d'énergie si faible s'éteindre .
Etre stupide , l'énergie d'un chêne à coté de la sienne était mille fois plus puissante , pourquoi ne la sentaient-ils pas ?

Une autre étoile venait de mourir puis une autre encore et encore .
Un faible instant , le bâtard hésita , ces bougies étaient de la magie à l'état pure et les «souffler » l'attrista mais les Gurus ne savaient pas appréhender cette beauté .
Bien sûr , Ils canalisaient la magie mais de manière si vulgaire , si rugueuse qu'à chaque fois qu'ils le faisaient , ils provoquaient de telles distorsions que l'énergie vitale de chaque être vivant s'en ressentait .
Idiots d'humains !

Le crépitement caractéristique de la magie brûla son échine , le dragon se retourna , sa queue , ses griffes , sa gueule frappaient toujours , son esprit captait toutes ces énergies qui disparaissaient .
Trois gurus lui faisaient face , être dérisoires , devant la fureur d'un dragon nul ne peut résister , le bâtard plongea sa conscience dans un coin de son esprit et la projeta sur les mages .
Il savait ce qu'il leur avait envoyer la peur , leurs peurs , les Gurus se plièrent en deux, un tomba inanimé , l'autre s'enfuit vers lui , un coup de patte...
Le troisième vomit de la bile .

TERREUR !


En finir maintenant , il plongea encore dans la force vitale , un à un tissa l'écheveau de la magie , les fils éthérés d'énergie vibrèrent et prirent naissance au fond de sa gorge , il cracha la boule de feu dévastatrice .
Une fois deux fois trois , tout s'apaisa enfin , les cadavres broyés déchiquetés , brûlés jonchaient le sol .

Slons se tenait au milieu des corps , l'épée qu'il portait brillait d'une lueur étrange , il était indigne de la porter , sa magie était ciselée , magnifiques !

Dans la conscience du bâtard , plus une étoile , dans sa chair des dizaines d'aiguilles , flèches , épées , qu'importe !
Celui qui avait proclamé la mort des dragons allait disparaître pour toujours .

C'est alors que le bâtard la ressentit :
« UNE CAGE » !
Slons
avait construit une cage mentale !

Lentement, la métamorphose du Roi des Tasmugs commença ...



<< TerresDeSef Numero3 RubriquesN3 >>
  SeRies HmOne >>
<< TerresDeSef ChronologiE SommaireN3 >>
<< TerresDeSef GenRe SukianTale >>

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]