FurioOne

AccueiL :: ChronologiE :: SeRies :: GenRe :: AuteurS :: ExoDragon :: ConTact :: Vous êtes 3.233.239.20
<< HolocausteN1 Numero1 EtudE >>
<< TyronMatteoThree SeRies FurioTwo >>
<< HolocausteN1 ChronologiE EtudE >>
<< XinofluSanta GenRe FurioTwo >>



La saga de Furio


[Episode 1 : La destruction des Hedoethiens.]



Explicatif : L'incarnation et la champ fadraxien


Suite à un combat dévastateur contre l'Ombre , les Dieux originels finirent par comprendre qu'à l'instar de celle ci , c'était en s'incarnant en avatars mortels qu'ils gagneraient en puissance et pourraient survivre aux périls de Fadrax . Car Fadrax est ainsi fait : "Qui se fait roi aux yeux de tous y perdra plus que la vie ..." .

Le champ fadraxien est le nom donné au maelstrom empêchant les anomalies spatio-temporelles , telles que la coexistence de deux planètes différentes exactement au même endroit ou celle d'une race primitive luttant contre une nation futuriste conquérante sur le même sol depuis des siècles ...


FURIO


L'histoire de Furio au commencement de sa réincarnation est divisée sur deux personnages , Furio de nom évidemment . Les deux histoires se passent sur la planète qui portera ensuite le nom de Furia , mais le champ Fadraxien empêche la localisation précise des lieux cités dans l'histoire , considérez donc que chaque histoire se passe sur une planète différente...


LA DESTRUCTION DES HEDOETHIENS


D'abord , il n'y avait rien ....
Puis il y eu le froid , intense , mordant , poussé par un vent qui incrustait le blizzard au plus profond de l'âme et des sens .. Puis des sons commencèrent à se faire jour . Progressivement , la longue plante du vent vint se faire entendre dans ces petites oreilles déjà en éveil . Un écho porté par le vent se fit confus tout d'abord , puis très clair :
" Par ici ! .. Dépêche toi ! Neko , par pitié , dépêche toi !
- C'est un enfant ! On ne peut le laisser ici par cette tempête , Daglian , aide moi ! ..."
Enfin deux petits yeux s'ouvrirent , juste quelques secondes , le temps d'apercevoir deux silhouettes qui s'approchaient dans un paysage blanc sur blanc . Le sommeil revint , mis en avant par une fatigue séculaire ...
Neko revint au village portant un enfant dans ses bras , et quand les villageois l'accueillirent pour savoir le résultat de la recherche , il leur tint ce discours :
" Le froid et la glace m'ont pris un enfant .... Mais ils m'en ont offert un autre ! Je ne peux réfuter l'attirance qu'exerce cet enfant du Froid sur moi , et il serait malvenu de laisser mon chagrin récent obscurcir ma générosité . Je prend cet enfant comme le mien , et l'élèverait ainsi , Furio est son nom !"
Des vivats accueillirent la résolution de Neko , mais lui seul avait une idée de l'origine et du devenir de cet enfant ...

Furio grandit vite et apprit très tôt que la planète Furia comprenait bien des races plus adaptées que lui et ses proches au froid et à la neige . Parmis toutes celles qui régnaient sur les étendues infinies de glace , une seule dominait clairement ses comparses : les Hedoethiens . Les Hedoethiens étaient des créatures intelligentes et cruelles , étant faite de métal insensible au froid et mangeant de la chair organique . Le problème que posaient les Hedoethiens étaient facile à comprendre : chacun faisant dans les 15 mètres de haut , humanoïdes dotés uniquement de griffes et de crocs , ils possédaient même la capacité de projeter de l'énergie plasmatique sur le gibier alentour . Les pauvres et rares villages d'êtres vivants perdus dans le désert blanc n'avaient rien pour les combattre .
Dans le village de Furio , les habitants subsistaient grâce aux seuls talents martiaux des quelques hommes puissamment bâtis du clan , et Neko était un mutant apprécié pour son talent à projeté lui aussi de l'énergie , ce qui était la seule arme des villageois capable d'abattre un animal à plus d'un mètre de distance . Aucun bois à travailler , les rares cadavres d'animaux récupérés servant à rebâtir les abris contre le froid . Plusieurs générations d'évolution ne leur avaient toujours donné aucunes prédisposition au froid , alors quel espoir restait il quand les Hedoethiens venaient se nourrir ? Furio avait beau remuer la question dans sa tête depuis qu'il avait été capable de la formuler , il n'arrivait pas à se faire à l'idée que son village était le bout de la chaîne alimentaire , ce qui contribuait à faire grandir sa rage et sa fureur ( ce en quoi son nom était d'ailleurs judicieusement choisi ) .

Les jeunes années de Furio passèrent sans que la colère diminue , mais il lui restait encore des sentiments à apprendre , comme la haine , le désespoir ou la destinée ...

Ce qui devait fatalement arriver fini par survenir : alors que l'unique sentinelle de garde entamait le dernier quart avant la fin de la tempête , les Hedoethiens frappèrent . Il serait inutile de raconter les quelques secondes de pseudo-combat qui suivirent : cinq colosses écrasant la moitié des villageois en marchant sur le village , tuant le reste en une grosse explosion plasmatique et en mangeant les rares personnes debout , car la station verticale favorisait les Hedoethiens tentant d'avaler les villageois au passage . Ce fut rapide , sans-espoir et brutal , et Furio eu à peine le temps de se réveiller pour voir la neige se teinter de rouge et des silhouettes titanesques partir en quelques enjambées dans le coeur de la tempête de neige .
La fatalité de la situation et l'hébétement de Furio lui apprirent le vrai sens du mot désespoir , mais les Hedoethiens ne pouvaient pas prévoir la force de la nature qu'il venait de déchaîner : Furio ne sentait déjà plus le froid glacial , ses veines charriant du métal en fusion . L'énergie affluait , tout et partout , à l'intérieur de Furio , et pulsait au rythme de sa colère . Il se leva et partit dans la tempête , laissant libre cours à son pouvoir pour modeler sa vengeance !

Quand la tempête fut calmer , les Hedoethiens purent sentir que quelque chose arrivait , leurs instincts de chasseurs les poussant à tourner leurs regards vers l'horizon pur de Furia : un nuage petit mais distinct pouvait être aperçu au loin , se rapprochant à toute vitesse . La colère de Furio avait donné vie au premier des Chars Furiens , monstrueuse machine high-tech , alliant l'antigravité à une puissance affolante , tant dans le moteur et la maniabilité que dans l'arsenal colossal représenté par les deux Canons Furiens sur chaque côté de l'engin . L'allure aérodynamique du char pourrait faire penser à une moto Leander , mais sa taille pouvait faire passer un Hedoethien pour un conducteur trop petit ...

Furio trônait sur l'instrument de sa vengeance , extension vivante de la haine lui sabrant le visage , impassible au blizzard constant lui fouettant le visage . Les Hedoethiens eurent une dizaine de secondes de plus que les villageois pour régir , et tentèrent une charge aussi stupide que révélatrice d'une race qui s'était endormie sur sa puissance . Furio envoya les premiers rejoindre ses proches dans l'autre monde en quelques rafales de Canon Furien , et se jeta au corps à corps sur les autres alors qu'il arrivait à portée . La tactique pouvait sembler désespérée , mais la puissance de Furio ne cessait de grandir , et déjà son corps mortel pouvait voler et produire une énergie assez grande pour percer les carapaces de ses adversaires en frappant dessus encore et toujours plus fort ...

Les Hedoethiens étaient éparpillés en petites communautés sur toute la planète , mais Furio les trouva toutes , et anéanti en un laps de temps record la race des Hedoethiens de l'univers . Il les pourchassa sans relâche , et les Hedoethiens ignorant toute communication entre eux tentaient toujours de résister vainement aux assauts sanglants de Furio . Tant et si bien que celui qui avait été élevé par Neko fini par se trouver seul et sans but sur la planète , les désormais éteints Hedoethiens ayant tués toutes les créatures intelligentes de la planète , comme poussés par un instinct leur dictant de fêter leur anéantissement prochain dans une orgie de sang et de dévastation . Les Hedoethiens tuent toutes les races civilisées de la planète , puis Furio tue les Hedoethiens , la poussière retourne à la poussière , et Furio errait désormais dans les plaines gelées , marchant sans le savoir jour après jour vers son destin .

Il finit par arriver en vue d'une montagne où un col curieux était en vue . En s'approchant , Furio constata que le col semblait plus être une faille dans la montagne , ou plutôt la montagne elle même semblait avoir poussée autour de quelque chose ... Furio marcha longtemps vers ce quelque chose , et aperçut au loin un gouffre . Aussitôt après , alors qu'il continuait à avancer , il sentit une force plonger son esprit peu à peu dans les ténèbres . Bien qu'il ne put s'empêcher d'avancer et de regarder ce gouffre , il sentait la force devenir oppressante et omniprésente , comme une conscience écrasante rappelant une chose antique et plus ancienne que l'univers ...

Le poids sur son esprit devenait intenable , et Furio était déjà presque inconscient lorsqu'il arriva en vue du gouffre : un immense trou vertical s'enfonçant dans la roche , faisant dans les cinquante mètres de diamètre , et plus noir que la plus noire des pierres d'obsidienne . Les derniers pas n'étaient fait que de douleur et de souffrance depuis longtemps au delà du supportable , tant et si fort qu'arriver au pied du trou , Furio rampait , sans pouvoir regarder l'intérieur tellement la pression sur son esprit était forte et intense . Il se ramassa douloureusement sur lui même ,et dans un effort ultime , put mettre un genou à terre pour se relever à moitié . Furio se pencha lentement et avec une difficulté colossal au dessus du trou , et plongea dans un dernier souffle son regard à l'intérieur ...

.............

Furio erra ensuite dans d'autres lieux , et dans d'autres temps , mais nul ne sait ce qui se passa alors qu'il regardait dans le gouffre . On le retrouve un peu plus tard , toujours dans le froid et la neige , son pouvoir grandissant encore et encore , jusqu'à la réunification : une gigantesque vague d'énergie submergeant les sens de Furio : " rêve de feu , rêve de plomb ! Le fils de Boleran est immortel !... "
Et dans une explosion rarement égalée , Furia est détruite !!!

Ainsi s'achève le premier récit de la saga de Furio...




<< HolocausteN1 Numero1 EtudE >>
<< TyronMatteoThree SeRies FurioTwo >>
<< HolocausteN1 ChronologiE EtudE >>
<< XinofluSanta GenRe FurioTwo >>

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]