HolocausteN1

AccueiL :: ChronologiE :: SeRies :: GenRe :: AuteurS :: ExoDragon :: ConTact :: Vous êtes 18.207.255.49
<< SumSera Numero1 FurioOne >>
  SeRies HmOne >>
<< SumSera ChronologiE FurioOne >>
<< PlanetSide GenRe HailinG >>



HOLOCAUSTE


Première partie .



Nathan se réveilla , bon gré , mal gré . 5h35 du matin , en cette belle journée du 27 Kiros de l'année 7576 du calendrier universelle terrenne . Pas de cernes , pas de gueule de bois , on n'était en milieu de semaine et Nathaniel Essex avait fait sa nuit de cinq heures dans le réparateur Oniros . Modèle standard , temps de sommeil standard , matériel fiable , décidément une bonne invention . Depuis que l'homme créait des machines simples pour des boulots simples , le niveau de vie avait très sensiblement augmenté .
On n'avait toujours pas de quoi vivre , mais plus personne ne pataugeait dans la merde ou dans des boulots dégradants depuis deux mille bonne année . « C'est déjà ça ! » , comme le dirait certains . Le chômage existait toujours , mais cela constituait une espèce qui , si elle n'était pas en voie de disparition , était dans un état de stabilité effarant . Mr Essex n'avait pas fait parti de ces promotions exceptionnelles lors de ses sessions Hunefix , comme l'ultra-majorité des gens . Bon , soit , il n'était pas le sauveur de l'univers , mais cela ne brimait pas ses ambitions le moins du monde , il ne serait peut être que gouverneur éclairé pour le restant de ses jours , révolutionnant l'humanité par ses inventions fabriquées pendant son temps perdu , zut alors .
Bref , c'est l'heure de partir au boulot .

Le vaisseau d'exploration-contrôle modèle Phobos partit comme une flèche sous la poussée des moteurs à l'irridium . Système : Quenox , planète : Wyrm , au-delà : l'inconnu . C'était à la fois excitant et terrifiant , la planète où habitait Nathan était la dernière de ce coté de la galaxie , et la dernière explorée de ce coté de l'univers .
- Système limitrophe , qu'il appelle ça , marmonna Nathan . Le Grand Consortium Scientifique de la fédé , dit-il d'une voix aussi sarcastique qu'impérieuse . Et me voilà dans le trou du cul d'l'univers , à chercher ce qui ne collerais pas avec le paysage . Un vaisseau non identifié ? Un débris insolite ? Un truc qui brille un peu trop ? Pourquoi pas une sucette ou un oiseau pendant qu'ils y sont ...
Nathan n'était pas aussi mécontent de son boulot qu'il en avait l'air , et il aurait adoré se marrer un bon coup en trouvant une sucette géante en orbite autour de Wyrm . Il avait consciencieusement branché les radars de courte portée , balayage de gros , de moyen et de petit rayon . La station d'explorateur enverrait quelqu'un derrière lui pour faire le même boulot à semi-portée , puis un autre à moyenne portée , etc. ... On quadrillerait ainsi en vingt-quatre heures le voisinage immédiat de la fédération .

La seule chose qui ponctuait quelquefois la routine , une fois par mois pour être précis , était un vaisseau de même type , mais militaire cette fois ci , chargé d'explorer plus avant et plus largement la zone : radars maser de très longue portée et lasers de réponse spatiale calibrés sur l'infini . On définissait ainsi une zone relativement sûre (non-suspecte , dirait les militaires ) approchant le parsec de diamètre .
Depuis une vingtaine d'années , la fédération avait suspendu le programme de colonisation spatiale , concentrant les milliards puissance trois de crédits (milliard de milliard de milliard , sans jeu de mots) sur d'autres objectifs de prospérité et de priorité . Ce n'était pas nouveau , et la conquête spatiale reprendrait probablement dans une centaine d'année ou deux , faisant s'écouler un âge de l'humanité .
- Je serais déjà mort depuis longtemps , ainsi que mes enfants que je n'ai pas encore , se dit songeusement Nathan . Et me voilà , moi , Nathaniel Essex , grand explorateur et observateur de l'infini inconnu .... Devant moi , les ténèbres insondables du temps et de l'espace , derrière moi , l'humanité au grand complet . « Another day in paradise » dirait le Doc Bloodmoney , directeur des programmes pour la plus grande radio de la galaxie ! Bref , passons , je pense que ...

Mip mip mip .

Le radar détecta quelque chose , et Nathan vit ses réflexes prendre tranquillement le dessus et organiser le contrôle standard de « l'anomalie spaciale » : distance : six kilomètres vingt cinq , taille : inférieur à deux mètres , évaluation en cours .............. taille confirmée : un mètre soixante quinze centimètres , plus ou moins onze pour cent . Recherche dans la banque de données : en cours .
- Et voilà , c'est parti . L'ordinateur de bord va m'éliminer les 285792 possibilités erronées pour m'afficher ce que c'est ... Nathaniel se mis à recalibrer les radars d'une manière efficace et précise , résultat de quinze ans de métier dans l'exploration et la surveillance stellaire . Il laissa son esprit vagabonder pendant qu'il réglait les senseurs d'enregistrement de tous types pour cataloguer sa découverte de la semaine ...
285793 possibilités de rencontre dans l'espace inexploré ... quelque part , je me disais qu'il devrait y en avoir plus , mais c'est vrai que l'ordinateur ne prend pas en compte les « objets humains standardisés » (les brosses à dents ou le litre de bière romulanaise , quoi ) . Cela laisse le champ à tout les phénomènes stellaires , énergétiques ou matériels connus . Si l'ordinateur ne trouve pas , eh bien , c'est la cata . Même la découverte d'éléments chimiques inconnus , l'erreur système imprévisible ou la disparition de ce qui a pu déclencher les radars sont catalogués , alors imaginez que l'ordinateur ne trouve pas !

Ayant fini sa part du travail , Nathan regarda l'écran d'affichage avec intensité , la tête légèrement relevée alors que l'écran se trouvait en contrebas .
- Tu trouveras pas , lâcha-t-il entre ses dents . Tu trouveras pas .
Il y avait un petit quelque chose d'amusé dans sa voix , comme un défi qu'il était presque prêt à relever . Les chiffres continuaient de se dérouler sans en être perturbé outre mesure . Quelques secondes de silence appuyé .
- Tu trouveras pas , j'te dis .
-" Ping " .
- Saloperie .... Bon , d'accord , dis moi ce que sais , puisque tu es si fort ?
L'écran afficha comme par enchantement un résultat : 205896 .
- Eh merde , catégorie "matériel" . Encore un astéroïde non répertorié , je parie ? Nathan enfonça une touche de son tableau de bord . La description complète du numéro 205896 s'imprima en bleu sur l'écran . Objet industriel inconnu , probabilité non-humain : données insuffisantes .
- Ben voyons , on liste plus de deux cent mille possibilités de rencontres , on a pas dit qu'on avait la science infuse . Voyons voir , peut-on passer en visuel ?
-"Ping" .
- Merci .
Le panneau d'affichage central s'ouvrit , la vision s'éclaircit une fois la mise au point faite .
- .... !?....(sic)....Ahem , zoom , s'il te plaît . Autant pour moi .
-"Ping" .
- ? ...Calibrage humain , demanda Nathan .
Le calibrage humain était une banque de routines dont la fonction était de s'assurer que l'objet ciblé soit , en tout point , inoffensif pour l'homme . Le moindre danger était bien entendu signalé : particule latente , radioactivité , micro et macro-activité , chaleur , taille , poids , n'importe quoi ! Les objets ne seraient ce qu'un tantinet pointus ne passaient pas le calibrage humain , c'est tout dire ...
Le computer principal fit circuler la batterie de tests . Le résultat était négatif , aucun danger . L'explorateur récupéra l'objet par la soute et le chauffa à température ambiante , sans difficultés particulières car l'objet était en un alliage de titane connu (le rechauffage des pièces récupérées était pris en compte dans la calibrage humain) . Il activa la porte de la soute une fois l'opération terminée , et s'approcha de l'engin ...

Un cylindre d'un mètre soixante quinze de long , pour un mètre de diamètre . Creux , d'une épaisseur de quelques centimètres tout au plus , gris et vaguement brillant . Au milieu de la longueur du cylindre , sur le pourtour extérieur , une sorte d'écrou , mais version curviligne : des espèces de vaguelettes qui traçaient une sinusoïde tout autour du cylindre , d'environ dix centimètres de haut pour cinq d'épaisseur ..... L'énigme , quoi .
-Très bien , monsieur-je'm-ballade-tout-seul-dans-l'espace , quel secret peux tu bien detenir ? Pfff , ça ressemble plutôt à une pièce usinée pour n'importe quel avion , un genre de raccord pour pipeline quoi ...
Nathan restait dans l'expectative . La seule raison pour laquelle il ne voyait pas l'inintérêt total de l'objet était que c'était son travail de rester professionnel devant ce genre de chose . Monsieur tout le monde donnerait un coup de pied dedans en se disant qu'il a raté sa journée , mais pas Nathan .
Mr Essex faisait travailler son imagination , et n'importe quelle explication pouvait être la bonne quand l'ordinateur disait "non-humain" . Qui c'est ? Peut être que cette banale pièce de métal et la condensation de tout une race d'être vivant qui avaient fini par découvrir leur forme finale dans un cylindre en titane ? Peut être que les dimensions idéales de l'objet , associées à des coordonnées spatio-temporelles bien précises permettaient de créér une pierre philosophale universelle , transformant le premier élément chimique venu en n'importe quel autre , rien qu'en le passant au travers de ceci ? "Non-humain" , et l'explication n'appartenait pas à l'observateur .
Nathan ferait un rapport , puis enverrait sa trouvaille au Consortium scientifique de Quenox , qui le transférerait si besoin est dans de plus hautes sphères , recherchant avec fébrilité l'explication de ...ça . Et voilà , il avait gagné sa journée , oh que oui , - C'est l'heure de rentrer au Dancing' Fury boire un bon coup ! Mais avant ça , direction le bureau , mon patron me doit un petit extra !

Nathan referma la porte magnétique et partit enclencher les moteurs . Dans la soute , le cylindre tangua légèrement , puis se stabilisa , immobile dans les ténèbres ...




<< SumSera Numero1 FurioOne >>
  SeRies HmOne >>
<< SumSera ChronologiE FurioOne >>
<< PlanetSide GenRe HailinG >>

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]