FurioThree

AccueiL :: ChronologiE :: SeRies :: GenRe :: AuteurS :: ExoDragon :: ConTact :: Vous êtes 3.233.239.20
<< DragonStory Numero3 LaPhoto >>
<< FurioTwo SeRies SantaClaus >>
<< DragonStory ChronologiE LaPhoto >>
<< FurioTwo GenRe SukienTale >>



La saga de Furio


[Episode 3 : Après la réunification.]



Les deux entités connues sous le nom de Furio se sont donc réunis en un seul et même avatar mortel, au grand dam de celui ci, car à présent des races belliqueuses et puissantes se sont lancées à sa poursuite afin de profiter et d'usurper de son statut supérieur dans la hiérarchie fadraxienne...
Cela avait commencé par l'apparition d'une délégation Predaxrat dans les environs de Furia, la planète étant depuis un moment ballottée par un champ fadraxien très puissant, trop puissant en tout cas pour que les délégations pacifistes prennent la peine d'attendre une accalmie afin d'atterrir sur la planète. Le terrain était donc propice aux Predaxrats, qui purent avoir la patience de maintenir des sentinelles en poste autour de Furia, attendant le moment venu pour envahir et tuer les populations terrestres ...
Furio renaquit donc sous la houleuse pression spatiale d'une flotte d'envahisseurs semi-reptiliens. Envahisseurs qui ne tardèrent pas à se rendre compte du profit qu'ils pourraient tirer d'une victoire sur un Dieu de Fadrax. Personne ne savait exactement comment s'y prendre, mais personne non plus ne savait quel pouvoir pouvait avoir un dieu réincarné. Les Predaxrats décidèrent donc, non sans la gravité voulue, de tenter une charge probablement suicidaire afin de pouvoir observer la toute nouvelle puissance de Furio.
Celui-ci, à peine remis de sa double pré existence, ne savait pas lui même comment ajuster sa vision à un monde qu'il arpentait comme pour la première fois. Sa puissance était bien là, mais il en ignorait encore les limites, les domaines ou les applications. Comment savoir, pour qui change de nature, ce qui reste d'un pouvoir autrefois capable de créer des mondes entiers et leurs populations ?
Le décor était planté, mais paraissait étrangement familier : des grattes ciels innombrables constellaient la surface de la planète. Les rues étaient bordées de lampadaires éclairant les bâtiments alentour qui semblaient être des géants immobiles tachetés de lumière. Les rues étaient larges mais désertes, l'apparition divine et ses conséquences passèrent donc inaperçues aux yeux du commun des mortels.
Furio avait encore beaucoup de choses à apprendre, ou plutôt à réapprendre, mais les Predaxrats ne lui en laisseraient point le temps ! L'attaque fût brutale et rapide, les Predaxrats chargeant dès leur atterrissage de fortune, ne voulant prendre aucun risque. Les reptiliens désignés pour le premier assaut étaient certes de bons combattants, mais avaient surtout été choisis pour leur manque de discernement, manque qui permettait aux meneurs de bataille de les envoyer sans qu'ils prennent conscience du risque encouru. Les Berzerks Predaxrats chargeaient donc vaillamment, mais même le pouvoir affaibli et mal contrôlé de Furio restait redoutable. Le premier reptilien vit sa charge stoppée nette par une rafale énergétique qui illumina un bref instant la rue envahie. La mémoire revenait douloureusement et trop lentement au dieu réincarné, mais ses réflexes n'étaient en rien émoussés, et Furio entama une Danse de Guerre telle que seuls les Fadraxiens étaient capables de réaliser et de maîtriser aussi aisément. Des flashs d'énergie explosaient à chaque contact de Furio sur ses adversaires en un rythme syncopé qu'aucun humain n'aurait pu suivre.
Mais l'attaque fit long feu, et les Predaxrats étaient nombreux, si bien que Furio perdait du terrain peu à peu. Furio fit appelle à un des artefacts qu'il avait lui même créé du temps de sa divinité, les Ryser's. L'artefact consistait en deux bracelets jumeaux capables de reproduire toutes sortes d'armes, d'énergie ou non. Malgré l'avantage que lui conféraient ces armes, les reptiliens ne désarmaient pas. Attaques après attaques, assaut sur assaut, Furio bloquait et estoquait les coups des armes exotiques de ses ennemis, tant et autant que la fatigue finit par se faire sentir devant les vagues incessantes, malgré sa résistance proprement surhumaine.
Il finit par se prendre une garde d'épée large predaxrat en pleine poitrine, et partit à la renverse sans pouvoir se rétablir. Le fadraxien dû sa survie à l'intervention inattendue de Yellhan en personne ! L'intervention en question fut rapide et bien réglée, et les poursuivants reptiliens furent semés par une téléportation scintillante d'énergie, le dieu-magicien et son allié de circonstance disparaissant dans une gerbe de plasma étincelant...

Le transit en compagnie de Yellhan fût rapide . Ce dernier n'ayant pas changé "d'avatar" , Furio le reconnu très facilement . Le dieu lui sourit , ou ce qui y ressemblait , puis Furio fût éjecté de la dimension de téléportation que Yellhan utilisait . Il ne s'en soucia guère , son compère divin étant d'une nature très mystérieuse . Il l'avait sauvé d'une situation embarrassante , voilà tout , et il ne fallait jamais chercher trop loin avec ce fadraxien , à moins d'être prêt à entrer en guerre ouverte contre lui . Il était particulièrement puissant , et Furio ne maîtrisait pas encore son avatar naissant .
Il tenta de s'orienter . Il était dans une ruelle sombre et humide d'une mégalopole . La pluie ne cessait de tomber , il faisait nuit . Furio avait beaucoup de mal à obtenir d'autres informations , la réalité lui fuyait entre les doigts tandis que son corps continuait à évoluer à toute vitesse .
Depuis sa confrontation avec les Hedoethiens et la famille Fratelli , il devenait de plus en plus complet et puissant , mais l'altercation avec les Predaxrats lui avait compliqué la tâche et avait endigué le processus .

Un éclair traversa son esprit : "quelqu'un , juste derrière toi !"
Il se retourna d'un coup . Une forme se tenait dans l'ombre . Deux yeux bleus semblait luire dans la pénombre , avant de virer au vert , et à d'autres couleurs de manière presque imperceptible .
- Du calme , l'ami , lui dit une voix caverneuse et bienveillante . Je ne suis pas là pour te faire du mal ...
- Du mal ? Ironisa Furio en se redressant . Qui es tu ? Ajouta-t-il plus gravement .
- Tu ne me reconnais pas ?
- ...
- Sais tu ce qui différencie le commun des mortels des Dieux ?
Les mouvements de la forme était fluide , très fluide . Une forme humanoïde semblait se dessiner dans l'ombre . La voix poursuivit :
- Le commun des mortels possèdent six ou sept "sens" ...
Furio avait parfois l'impression d'entendre la voix directement dans son esprit , et s'aperçut avec difficulté que la forme parlait dans plusieurs dimensions à la fois , et qu'il venait juste de s'en apercevoir (alors que l'être devait lui parler ainsi depuis le début) .
- ... les Dieux , eux , en possède une infinité , poursuivit l'humanoïde . Mais depuis l'incarnation , les Dieux se doivent de redéfinir tout leurs "sens" , de les réapprendre , ainsi que de nouveaux , accordés par l'essence même de cet univers .
L'inconnu leva les bras au ciel, comme pour ponctuer sa phrase. Il baissa son regard vers Furio , qui décelait de subtiles informations supplémentaires à mesure que ses propres "sens" se réveillaient :
Ce regard est empreint d'une sagesse plus que millénaire, se dit-il.
Cet être me connaît.
Il ne me veut ni bien , ni mal. Et il n'est pas ici que pour moi.
Je le connais aussi... mais d'où ?
Je connais son nom... on l'appelait... comment déjà ?

- Souviens-toi, Seigneur Furio, laisse ton avatar voir avec de vrais yeux...
- Je me souviens ! Exulta-t-il. Tu es le Draracle !
- Bien, dit l'inconnu en souriant et en s'avançant à la lumière blafarde de la ruelle.
Désormais, Furio se sentait grandir : il percevait toute la planète, et la plupart de ses habitants, bien qu'ils ne puissent pas lire leurs pensées et leurs âmes. Des myriades d'informations lui parvenaient de toute part. Des verrous sautaient de partout dans sa psyché, lui révélant des secrets oubliés et indicibles, l'apanage des Dieux ! Il "voyait" le Draracle : une forme reptilienne majestueuse, à peine contenue par cette enveloppe. Un courant de magie provenant du Draracle lui-même empêchait l'humanoïde d'apparaître sous sa vraie forme.
Le Draracle "vit" la question muette de Furio.
- Je me dissimule. Une des choses qu'a apporté l'incarnation, c'est la discrétion. Tu ne me reconnaît que parce que je le veux bien, et que je t'ai aiguillé sur cette voie. Mais maintenant, dieux comme humains sont aussi indécelables aux yeux de la galaxie. Le prix du pouvoir, je suppose. Tu as aussi dû remarquer que nous ne pouvions plus sentir des dimensions entières ?
- Oui, bien sûr, approuva Furio. Je pense aussi que "voyager" sera plus... compliqué.
Tout deux se tournèrent vers un mur. Leur vision accentuée en voyait la complexité. Les champs fadraxiens, qui réglaient toute vie dans l'univers, faisaient rage et empêchaient toutes téléportations faciles.

Après un moment de silence, Furio se tourna vers le Draracle.
- Que viens-tu faire ici ?
- Regarde dans cette rue.
Furio s'approcha de l'embouchure de la ruelle. L'humanoïde le retint avant qu'il ne s'avance à découvert.
- Tu vois cet homme , là ?
Un courant d'énergie provenant du dragon-homme pointa un être en particulier. Une aura assez puissante, mais l'homme semblait se fondre parfaitement dans la population.
- Oui , et bien ?
- Regarde mieux...
Furio se concentra, déployant son énergie sur plusieurs plans d'existence, faisait danser des champs énergétiques que seuls des Dieux pouvaient appréhender. Son attention se fit plus vive, plus acérée, cherchant la moindre parcelle d'étrangeté dans l'inconnu. Un regard plus acerbe que celui d'aucun mortels fixait l'homme. Furio rayonnait d'énergie, toute sa concentration divine déployée, mais personne n'aurait su voir cette aura fantastique à part les fadraxiens eux-mêmes, ou accessoirement les Dieux.
Et soudain, il vit.
L'homme était un Dieu... A n'en pas douter, il était une des forces les plus créatrices et dévastatrices de Tout-ce-qui-est...
Furio ne le connaissait pas... pire encore, il ne l'avait jamais "senti" auparavant, alors que chaque dieu avait une intuition, une connaissance intime de chaque être divin de Fadrax. Un Dieu ne pouvait pas "apparaître" comme cela, à l'abri des regards !
- Et pourtant il existe. Ponctua le Draracle. Nous ne pouvons plus sentir nos frères et nos soeurs, à présent. Certains de nos sens cosmiques ont été perturbés.
- Il faudra s'attendre à des représailles et à des opportunités, dit gravement Furio.

Tout était dit, et les deux "hommes" s'en retournèrent, traversant le mur des dimensions, pour partir chacun dans d'autres temps et d'autres lieux. Oui, bien des choses avaient changé, et pas forcément en mal. Les Dieux étaient plus vivants que jamais, et foulaient le même sol que leurs adorateurs... et leurs ennemis...

Le reste de la vie mortelle de Furio est obscure pour le moment. On sait qu'il s'est isolé un long moment afin de créer les mots de pouvoirs furiens : 115 mots, qui puisent leurs effets et leur force dans les âmes des combattants morts de l'univers de Fadrax. Chaque mot recèle le moyen de concentrer l'énergie des âmes perdues afin de la faire ressortir selon 115 effets différents. Mais les mots ne sont que peu connus, et encore beaucoup moins utilisés ; à part certains Danseurs et quelques très rares mages et Avatars, quasiment personne ne peut se vanter de connaître plusieurs "mots". A dire vrai personne ne se vante d'en connaître un seul, leurs pouvoirs étant trop néfastes et puissants pour être véritablement contrôlés.
Après la création des mots de pouvoirs, les quelques anecdotes concernant Furio ne parlent que d'échauffourées tournant en défaveur des adversaires du dieu incarné. Il créa certains artefacts de puissance aussi, dont les célèbres Ryser's, armes protéiforme dotées de mystérieux pouvoirs... La rumeur prétend que les Ryser's de Furio auraient changé de "main" : volés, égarés ou... disséminés à dessein. Mais personne ne sait où ils ont terminés...

Ainsi se termine l'histoire connue de Furio. Le reste se perdant dans les méandres des courants du champ fadraxien...



<< DragonStory Numero3 LaPhoto >>
<< FurioTwo SeRies SantaClaus >>
<< DragonStory ChronologiE LaPhoto >>
<< FurioTwo GenRe SukienTale >>

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]