SumSera

AccueiL :: ChronologiE :: SeRies :: GenRe :: AuteurS :: ExoDragon :: ConTact :: Vous êtes 34.225.194.144
<< BienvenueSurPirea Numero1 HolocausteN1 >>
  SeRies HmOne >>
<< BienvenueSurPirea ChronologiE HolocausteN1 >>
<< CommandO GenRe HmPrologue >>



Sumsera



- Professeur vous êtes la ?

J'entrais dans la pièce à l'affût du moindre mouvement de la part des tas de papiers et
d'inventions du professeur.

- Professeur ?... où êtes vous?

Comme tous les jours le professeur s'était enfermé dès le levé du soleil dans "sa pièce "
qui respirait le renfermé et la poussière .

- Je suis là Jhon .

Le son de sa voix semblait venir de n 'importe lequel des tas présents .
- Je vous vois pas professeur . Où êtes vous exactement?

- Je suis en haut , prenez l'échelle sur votre droite.

L'échelle en question donnait l'impression d'être là depuis des années , elle m'inspirait
tout sauf la confiance .

- N'y a-t-il pas un autre chemin ?
- Ne vous inquiétez pas cette échelle tiendra le coup.
- D'accord .

Je n'étais toujours pas rassuré pour autant . Alors que je m'approchais de l'échelle je
remarquai que la "pièce" du professeur était bien plus haute quel ne le semble de l'extérieur . la pièce circulaire qui en forme la base se répétait à l'infini vers le haut . Un trou au milieu du sol de chaque étage permettait une vue du sommet de la tour et aussi un descente rapide grâce à un ingénieux système de plaque liées par un axe . La montée se faisait donc par un réseau très complexe d'échelles plus au moins en état permettant l'accès aux différents niveaux .
Les murs épais de 1 mètre en pierre étaient taillés dans la même et unique pierre blanche .
rien ne se trouvait en contact avec les murs . Même les bibliotechs , qui pourtant occupaient au
moins la moitié de la pièce , étaient éloignées des murs de 5 cm.

J'entrepris donc la montée de la première échelle , je ne fus en confiance que lorsque que
j'atteignis la corniche où le professeur devait se trouver .
- Professeur..?
- Oui , j'arrive.

Un tas de papiers à 10 mètres de moi bougea et le professeur en sortie avec le même veston
et pantalon que les autres jours .
- Me voilà . Que me voulez-vous Jhon?
Le professeur devait atteindre la cinquantaine . Mais si personne n'a jamais sut son âge ,
il faisait très jeune . Une ou deux rides venaient parcourir son front mais sa robustesse et
sa force le rendait impressionnant auprès de tous ses élèves.
- Je viens de recevoir un rapport du conseil de GreedHole? pour vous.
- Donnez le moi .... bon ....humm ..... intéressant....
- Professeur de quoi s'agit t-il?
- Hein .... quoi ... ha oui : c'est un message d'un ami à moi qui travaille pour le gouvernement
à GreedHole? . Il me fait part d'un nouvelle abracadabrante mais s'il s'avère qu'elle est vraie
, comme je le pense, je crois que nous devrions contacter d'urgence l'université .
- Mais de quelle nouvelle parlez-vous ?
- Je ne peux vous en dire plus pour le moment , partez immédiatement pour l'université et
remettez au recteur ce mot ainsi que le double du dossier , faites vite.
- Mais je n'ai pas le temps , j'ai cours et ...
- Oubliez donc vos cours , ceci est bien plus important , allez dépêchez vous!
- Bien ,bien ... au revoir professeur.
- Oui c'est ça Jhon , au revoir .

Je descendis , cette fois ci par la plaque tournante et me mis en chemin vers ma voiture .
Pour atteindre le bureau du rectorat , j'allais devoir passer par le lac , il ne me faudra pas
plus de 4 minutes de route .
Mon arrivée au rectorat ne fut pas aussi facile qu'escomptée : des étudiants de diverses années
parcouraient le campus avec des décorations pour la remise des diplômes des dernières années . Ils
empêchaient tout accès au bureau du rectorat . Je dus faire le tour par les chambres
d'étudiants pour atteindre l'arrière du bâtiment .

Madelaine , la secrétaire du recteur , était assise à répondre au téléphone derrière son bureau .
.

- Non , professeur , nous ne décalerons pas la réunion de demain parce que vous devez aller
chez le dentiste , je tiens aussi a vous précisez qu'une absence de votre part signifierait
un renvoi immédiat ... bien bonne journée à vous aussi .

Madelaine était à peine plus vieille que moi . La moitié des élèves et des professeurs rêvaient
d'un nuit seul avec elle , mais aucun n'a jamais réussi .

- Bonjour Jhon , c'est pour quoi , ta chambre a brûlée ? Ton voisin est un psychopathe notoire
ou tu penses encore que des hamsters mutants de 15 cm rôdent dans l'université ?
- Bonjour à toi aussi Madelaine , non ... non ... et oui je suis sûre que des hamsters
géants vivent dans les sous-sols mais je ne suis pas là pour ça : le professeur SUMSERA
m'a envoyé remettre un message pour le recteur .
- Il est dans son bureau ,officiellement il travaille au réaménagement par subduction des
éléments bivalents des structures internes de l'université ...officieusement il lit son
journal .

Le bureau du recteur était tous ce qu'il y a de démodé , le papier peint marron , les
meubles d'un style plus que du siècle dernier ,son mur de trophées parmis lequel : une
récompense pour le plus gros poissons jamais péché dans un lieu à peine prononçable , un
diplôme de maîtrise en GHFJ (sûrement un trucs qui a disparu depuis bien longtemps) et une
décoration pour services rendus par le Conseil (une autre formule pour dire qu'il est à la
retraite ), et d'autre bricole sans intérêt .

- Jhon , donnez moi donc ce message .
- Tenez voilà .

Le recteur était gros , pour tout dire était très gros , très petit et très autoritaire . Sa barbe
longue de 3 cm le faisait ressembler à un naufragé sur une île , ce qui était le cas puisque
l'université avait été construite sur une île.

-... Il va falloir que je transmette ce rapport au Conseil , ils sauront quoi faire ...
- Heu .. je peux partir maintenant ? Si vous n'avez plus besoin de moi je v...
- Tiens Jhon justement j'ai besoin de vous , il faut que vous rapportiez ce message et le
dossier en question au centre de traitement des informations sur la côte.
- Heu cela ne pourrait pas attendre demain parc...
- Non !! C'est très urgent allez y aujourd'hui même .
- Bien, bien , me voilà partis .

La dernière chose que j'entendis en sortant du bureau du recteur fut le son de sa voix au
téléphone.
- Au revoir Madelaine
- Bye Jhon

Je sautais donc dans ma voiture , direction le pont , pour remettre un dossier qui m'est
totalement inconnu à un des 16 centres de traitement des informations de ce monde . Je ne
sais pas pourquoi , je sens que cette journée va être très très longue ... et il n'est que 8h55
du matin .




<< BienvenueSurPirea Numero1 HolocausteN1 >>
  SeRies HmOne >>
<< BienvenueSurPirea ChronologiE HolocausteN1 >>
<< CommandO GenRe HmPrologue >>

Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]